Nouvelles

« Jamais je ne t'abandonnerai »

Publié le : 2020-05-29 a 00h00 | Catégorie : Pour tous

Téléchargez l'entièreté de la lettre pastorale en format PDF

Deuxième lettre pastorale dans ce contexte de lutte contre la COVID-19

Granby, le 30 avril 2020

 

« Dieu lui-même a dit : Jamais je ne te lâcherai, jamais je ne t’abandonnerai. » - Héb 13, 5

 

Depuis plus de 40 jours, il ne nous est plus possible de nous rassembler dans nos églises pour célébrer notre foi, nous nourrir de la Parole et du Pain de vie, prier ensemble et fraterniser.  Nous ne pouvons même pas visiter nos proches et les serrer dans nos bras.  Ce manque de chaleur humaine, cette réclusion commencent à peser lourd et les signes d’impatience voire d’exaspération sont parfois manifestes, ce qui est fort compréhensible. 

Même si nos dirigeants commencent à parler de déconfinement, force est d’admettre qu’on ne sait trop comment sortir de cette quarantaine sans mettre en danger la santé des personnes qui nous sont chères et la nôtre.  Il y a tant de messages, souvent contradictoires, qui circulent dans les médias, sur internet et les réseaux sociaux.  On ne sait plus quoi penser.  C’est angoissant!

Dieu répond et stimule les forces

La Bible, notamment les psaumes, regorgent de passages où les croyants, se sentant dépassés, impuissants et démunis devant les malheurs qui les affligeaient, ont trouvé refuge dans la prière.  C’est également le réflexe qu’ont eu plusieurs de nos prédécesseurs dans la foi au cours des siècles.  Non pas avec la vaine illusion que les obstacles et les souffrances allaient disparaître par enchantement, mais plutôt habités de la conviction que lorsque nous appelons, Dieu répond et stimule nos forces (cf. Ps 137, 3).  

À plusieurs reprises, Jésus a rappelé «la nécessité de prier constamment et de ne pas se décourager»  (cf. Lc 18, 1).  Il y a même ce passage mystérieux où il affirme: « Demandez et vous recevrez;  cherchez et vous trouverez; frappez et on vous ouvrira»  (Lc 11, 9).  Il y a là, à première vue, le mirage d’une réponse simultanée et automatique, l’optimisme excessif envers un Dieu pourvoyeur qui serait soumis à l’impératif de satisfaire à toutes nos demandes.  Nous savons bien que ce n’est pas si simple dans la réalité…  

Esprit de force, d'amour ert de maîtrise de soi

Mais regardons de plus près la Parole du Seigneur.  Il a bien dit : « Demandez et vous recevrez.. », mais il n’a jamais mentionné que nous allions recevoir nécessairement ce que vous avions demandé initialement.  Plus loin, il précise sa pensée :  « Si vous qui êtes imparfaits savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent. »  (Lc 11, 13).  Dieu écoute et il intervient en temps voulu.  Il répond assurément à notre prière, d’abord, par le don de son Esprit qui ne fait rien à notre place, mais qui nous permet d’entrevoir des solutions et d’accomplir de grandes choses sous son impulsion.  Comme l’affirme saint Paul : « Ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de maîtrise de soi. » (II Tm 1, 7).

(...)