Nouvelles

Soutenez les paroisses de Granby

Publié le : 2020-05-29 a 00h00 | Catégorie : Pour tous

Téléchargez la lettre en format PDF

Demande de soutien financier  pour les paroisses catholiques de Granby et de St-Alphonse-de-Granby

Granby, le 30 avril 2020

 

Les mesures préventives adoptées depuis le 12 mars dernier pour limiter la propagation de la COVID-19 font en sorte que nos paroisses n’ont pratiquement plus aucun revenu.  Les interdits de rassemblement nous privent, bien évidemment, des revenus réguliers provenant des intentions de messe, des quêtes, des baptêmes, mariages et funérailles, des locations de salle, etc.  De plus, dès le début de la crise, la campagne de sollicitation pour la dîme et les dons que nous avions lancée au début du mois de février s’est abruptement interrompue.

Faire face aux dépenses

En réaction à cette réalité, nous avons réduit nos dépenses au minimum, notamment en procédant, à regret, à la mise à pied temporaire de la majorité des membres du personnel pastoral et du personnel de soutien, comme nous le recommandait notre évêque.  Malgré cela, certains postes ont dû être maintenus pour assurer le maintien minimal de services au plan pastoral, administratif et communicationnel.  Or, il faut assumer les déboursés de ces salaires.

Aussi, nous devons encore acquitter certaines factures. À titre d’exemple : nos églises sont chauffées grâce au gaz naturel. Une fois l’an, Énergir, notre fournisseur, fait une estimation des coûts de chauffage pour l’année et répartit la facture sur douze mois.  Cela nous coûte donc moins cher en hiver, mais en été, alors qu’il fait très chaud, nous devons continuer de payer. Il en est de même avec Hydro-Québec, avec notre assureur, avec divers fournisseurs (téléphone, internet, etc.). Nous devons aussi continuer d’honorer certains contrats d’entretien. Nous ne pouvons surseoir au paiement de toutes ces factures.

Nous faisons appel à votre générosité

Nous faisons donc appel à votre générosité.  Si, financièrement, vous n’êtes pas affectés par la crise, continuant de recevoir vos revenus réguliers : pension, rentes, revenus de placement, etc., votre contribution financière serait très appréciée.  Comment?  En acquittant votre dîme si cela n’est pas déjà fait; en faisant un don ou en versant les sommes que vous auriez normalement données pour la quête lors des messes dominicales.

 

Après la crise, les paroisses devront poursuivre leur mission et continuer d’entretenir adéquatement leurs églises.  Nous devons veiller à ce qu’elles aient la santé financière pour y parvenir.  Si votre situation financière est précaire en ce moment, ignorez cet appel.  Nous ne voulons surtout pas que cela vous indispose. Ce soutien financier à votre paroisse, c’est seulement si vous pouvez et si vous voulez.

 

Unis dans une communion spirituelle!

Les membres des Assemblées de fabrique, par

Danik Savaria, ptre-curé